Zéro Degré

Si Rituels, le nouvel album de Zéro Degré, est plus électronique, il fait toujours autant la part belle aux cordes et mélodies mélancoliques portées par une voix blanche qui convoque l’intime.
En parallèle de ses activité dans d’autres projets musicaux Nicolas Tochet bricole ainsi en solo les morceaux de zero degré.

“éponge de sons perturbés, de beats cassés et de mélodies effilochées, il s’est aussi goinfré de post-rock pour ses mélodies lancinantes, d’électronica pour sa mélancolie hypnotique, d’ambiant pour ses mélopées désolées.” JD Beauvallet – Les Inrokcuptibles.

Tel un correspondant français d’Arab Strap qui aurait grandit avec les séminaux Diabologum, il cristallise ainsi sa vision acerbe des choses simples de la vie quotidienne, refroidit ses instruments à cordes (guitares, basses, violons, violoncelles…) tout en réchauffant ses boucles électroniques (samples, rythmes, voix…). Avec le copier-coller comme postulat de départ, 0° réussit le tour de force de fondre dans un même chaudron les mélodies mélancoliques de Hood avec la rigueur rythmique d’un Boards of Canada.
Le dernier album de zero degré, Rituels, est sorti fin 2017 chez We Are Unique Records.

Facebook

Youtube